GAC-EPA — Groupement des Anciens du CERN-ESO Pensioners' Association

Bulletin 55

Automne 2018

 

Le mot du Président

Gertjan BOSSEN

Gertjan Bossen

Texte original en français

La Der.

Pour la dernière fois j’adresse à vous, nos membres, mon mot de président.

J’ai décidé en effet de mettre un terme à ma fonction de Président à la fin de cette année 2018. Après sept années (et autant d’années d’âge en plus), c’est le moment de faire un pas en arrière et de transmettre la charge à un successeur.

J’ai eu beaucoup de plaisir à vous servir dans cette fonction et à travailler avec l’équipe que constitue le Comité de notre Groupement. Une équipe qui fonctionne dans les meilleures traditions du CERN, c’est-à-dire avec des membres agissant tous dans l’intérêt commun, chacun(e) avec sa propre sensibilité et ses compétences. Je vous remercie pour votre confiance et je remercie l’équipe pour son travail, la présidence étant (à mon avis) en premier lieu une fonction de coordination.

Ce dernier mot me donne aussi l’occasion de remercier tout particulièrement deux membres du Comité qui le quitteront au 31 décembre, après d’innombrables années de service. Il s’agit de Mario Danesin et Jean-Marie Thomas. Jean-Marie a été le rédacteur de notre Bulletin avant de réduire la voilure il y a quelques années, devenant l’adjoint du nouveau rédacteur en chef. Mario a été le secrétaire du Comité, une fonction qu’il a exercée avec une efficacité redoutable, nous gratifiant entre autres, de comptes rendus somptueux.

Merci beaucoup à tous les deux.

Enrico Chiaveri est appelé à prendre la relève (sous réserve de la confirmation formelle du Comité, début décembre). Je suis convaincu qu’il saura conduire notre Groupement dans le meilleur intérêt de ses membres et je lui souhaite succès et satisfaction.

Il me reste à vous souhaiter, ainsi qu’à vos proches, des joyeuses fêtes de fin d’année et je vous présente mes meilleurs voeux pour 2019.

Nouvel appel

La rédaction recherche de nouveau des traducteurs et correcteurs dans les deux langues français et anglais. Nous vous invitons à vous faire connaître auprès du secrétariat au moyen du formulaire de contact.

 

Editorial

Bernard DUCRET

Santé !

Texte original en français

Merci Gertjan,

Merci Mario,

Merci Jean-Marie,

Les dernières élections ont abouti au renouvellement de dix de nos collaborateurs pour le 31 décembre 2018. Je vous rassure, ils ont des remplaçants, la plupart s’étant représentés; voyez plutôt le mot de notre secrétaire plus loin ou le texte sur le site « Elections tacites 2018 ».

Je voudrais adresser ici à Gertjan, restant encore au sein de notre comité, Mario et Jean Marie qui le quittent, tous trois de très proches collaborateurs et des compagnons de travail très agréables, un remerciement tout particulier via notre Bulletin.

Notre président tout d’abord, a mené la direction et la coordination de notre équipe du GAC-EPA avec un grand professionnalisme et une clairvoyance peu commune, deux qualités indispensables pour assurer la continuité du mandat du GAC-EPA, à savoir de veiller à la préservation de nos acquis sociaux longuement négociés depuis le début du CERN.

Les attaques contre les acquis sociaux sont observables partout, dans nos états membres particulièrement. Le CERN n’y a pas échappé et il en faut du courage, de la clairvoyance et de la pugnacité pour affronter des administratifs sûrs de leur bon droit, mandatés par les administrations gouvernementales de leurs pays respectifs, de plus en plus inféodées à un libéralisme débridé. Gertjan a une longue expérience du combat social et une grande culture de la protection dans ce domaine; il sait combien nous devons rester vigilants et mobilisés, chacun à notre place, pour préserver ce que nos aînés ont si chèrement arraché de haute lutte. Merci Gertjan pour ton charisme, nous t’en sommes éternellement reconnaissants.

Mario a officié comme secrétaire du groupement depuis dix ans, déjà... Dans l’ombre, sans faire de vagues - sauf dans son entourage immédiat du Comité -, il a accompli un travail considérable, soutenu, indispensable à la mémoire du groupe et à son fonctionnement. Il a écrit un nombre impressionnant de comptes rendus d’assemblées générales et de rapports d’activité du comité et autres. En collaboration étroite avec les autres membres, il a su fluidifier les contacts et garder à notre groupement le lien indispensable pour nous tenir informés.

Avec sa secrétaire adjointe, notre trésorière, notre président, notre webmaster, et tous les acteurs qui défendent nos droits, il a su pérenniser la mémoire écrite de notre groupement. Nous lui devons beaucoup pour son travail et ses interventions en réunion vont nous manquer, c’est sûr. Bon vent à toi Mario !

Jean-Marie, j’ai eu un très grand plaisir à prendre ta succession ; tes conseils, ta vigilance en matière d’écriture et la manière discrète mais efficace à me laisser libre dans le renouvellement du Bulletin m’ont renforcé dans l’idée que notre publication a évolué avec l’air du temps. Le numérique ne nous a pas encore phagocytés et l’écrit reste un lien indéfectible entre nous tous. Je te souhaite une belle vie pour les prochaines années et je sais que je peux encore compter sur toi.

Je sais que la modestie de nos amis démissionnaires va en souffrir, mais je tenais ici à leur rendre hommage, à tous, sans exception, pour le travail accompli.

Nous vous garderons dans notre coeur et bienvenue aux nouveaux entrants.

 

A propos de l'ESO

Martin CULLUM

(original anglais)

Protection santé

Le Groupe de travail sur la santé à l’ESO (GTS) s’est réuni trois fois ces derniers six mois pour discuter des nouvelles affaires de santé en cours, soulevées par le personnel de l’ESO et les pensionnés. Une impression générale ressentie est dans le fait que l’administration de l’ESO est plus réceptive aux recommandations et qu’elle souhaite une transparence accrue et plus soutenue que par le passé. La dernière réunion du GTS du 30 octobre, a été principalement l’objet de la préparation de la réunion annuelle à venir entre ESO et CIGNA, pour laquelle des éventuels changements contractuels et des améliorations vont être discutés et approuvés pour entrer en vigueur le 1er janvier 2019. Deux membres du GTS participent à cette réunion.

Un point de préoccupation récurrent est le manque de suivi clair sur les points d’action identifiés lors de la réunion ESO-CIGNA en 2017. Le GTS voudrait qu’une procédure de suivi soit établie, qui inclut la distribution des rapports et des conclusions identifiées en points d’action.

Une nouvelle proposition du GTS est d’inclure spécifiquement les soins palliatifs et les traitements hospitaliers en fin de vie. Cela n’est pas spécifiquement mentionné dans la liste des prestations et peut conduire des discussions inconfortables avec CIGNA quand le besoin se fera sentir.

Plusieurs sujets en cours, soulevés précédemment par le GTS sont aussi sur l’agenda. Ils incluent le remboursement des coûts médicaux pendant les séjours en clinique de rééducation, et la révision générale des plafonds et des prestations en soins à long terme.

Un point plus général, récemment porté à l’attention du GTS, est le rôle des consultants médicaux de CIGNA. Le GTS comprend que ces consultants anonymes sont là pour assurer que les indications et les traitements proposés pour un patient sont bien couverts par le plan médical. Toutefois, plusieurs incidents ont montré récemment que CIGNA considère leur rôle comme beaucoup plus important et que, dans certains cas, CIGNA remet en question le diagnostic médical du médecin consulté. Des exemples incluent un cas pour lequel un médecin a prescrit 50 heures de traitement psychiatrique, et pour lequel CIGNA n’a autorisé que 15 heures sans comptes rendus médicaux détaillés à l’appui. Ou un cas pour lequel CIGNA a exigé un rapport médical, un plan de traitement et des images radio, avant d’accepter un remboursement de 36€ pour trois injections dans un genou qui étaient clairement incluses dans le plan de soins. Le GTS voudrait que soit clarifié le rôle de ces consultants médicaux de CIGNA et que leurs noms comme leurs qualifications médicales soient publiées.

Association du personnel de l’ESO.

Le point principal actuel concernait les retraités de l’ESO en lien avec les Statuts de l’Association du Personnel, ce qui avait été mentionné dans les Bulletins précédents. Sur ce point il n’y a eu aucun progrès pour le moment.

 

Echos et Activités du Comité — ( Période de mai 2018 à octobre 2018 )

Mario DANESIN

(original French)

Cet article est, pour moi, votre secrétaire, le dernier d’une série commencée au printemps 2009 ; en effet, mon mandat en tant que membre du Comité GAC-EPA s’achève le 31 décembre 2018 et j’ai pris la décision de ne pas me représenter. Après 10 années au service du GAC-EPA, il est temps de tourner la page … Cela ne m’empêchera pas de continuer à suivre les activités du Groupement avec beaucoup d’intérêt et de soutenir les actions qu’il engagera pour la défense des droits des pensionnés.

Dans les lignes qui suivent je vous donnerai un aperçu des sujets qui ont retenu l’attention de votre Comité durant les 6 mois passés et qui nous amènent proches de la saison hivernale «climatiquement réchauffée» et de la fin de l’année 2018.

Le cas échéant, les articles spécifiques qui suivent vous fourniront plus d’informations, sur les sujets importants tels que la Caisse de pensions , la Caisse maladie ou encore les Permanences.

Vous pouvez consulter les bulletins précédents.

Le secrétariat se tient à votre disposition pour tous détails complémentaires : utilisez le formulaire de contact.

Composition du Comité, attributions de fonctions, élections 2018

Comité

Le Comité actuel est en place depuis le 5 octobre 2018 ; il est à peu de choses près comparable à celui présenté dans le bulletin de printemps. Le Comité se compose de 21 membres élus, 2 membres cooptés et 2 membres invités.

Elections 2018

Cette période de l’année correspond à celle de nos élections au sein du Groupement. Cette fois nous avons à renouveler partiellement le Comité car 9 membres élus sont sortants ; et en ce qui concerne les vérificateurs, l’un des deux est sortant, il faut donc en élire un. Ces élections de 2018 concernent l’exercice 2019- 2020.

Suite à l’appel de candidatures du 20 août 2018, nous avons reçu 10 actes de candidature pour le renouvellement du Comité, ceux de 7 élus sortants sur 9, ceux d’un membre coopté et d’un membre invité et celui d’un nouveau candidat.

Puis le 5 octobre 2018, lors de notre réunion du Comité, un des membres dont le mandat court jusqu’au 31 décembre 2019, a annoncé son intention d’y mettre fin dès le 31 décembre 2018; le Président ayant accepté sa démission, nous devons donc pourvoir au remplacement non pas de 9 mais de 10 membres du Comité pour l’exercice 2019-2020.

Pour le renouvellement du collège des vérificateurs nous avons reçu un seul acte de candidature, celui du vérificateur sortant.

Tant pour le Comité que pour le Collège des vérificateurs aux comptes le nombre de candidatures correspond aux postes vacants

Cette situation a conduit le Comité, lors de sa réunion du 5 octobre 2018, à opter pour une élection tacite des candidats dont la candidature est reconnue valable selon les dispositions des articles 5 et 19 de nos statuts en vigueur. Ceci est expliqué clairement dans la lettre de notre Président, Gertjan Bossen, envoyée aux membres du Groupement en date du 22 octobre 2018 et que je vous invite à consulter à nouveau, le cas échéant.

Assemblée générale du GAC-EPA

La dernière Assemblée générale ordinaire (AGO) s’est tenue le 13 avril 2018. Le compte rendu de l’AGO 2018 vous a été envoyé conjointement avec le précédent bulletin n°54. Vous êtes priés de vous reporter à ce compte rendu pour consulter à nouveau les sujets développés lors de cette AGO.

Rappel : Veillez à conserver ce compte rendu dont l’approbation vous sera demandée lors de la prochaine Assemblée générale ordinaire qui se tiendra fin mars 2019 (date non encore retenue).

Relations avec les Associations du personnel (AP) du CERN et de l’ESO

Nos contacts avec l’Association du personnel du CERN passent essentiellement par notre participation aux réunions du Conseil du personnel et des Commissions de l’AP. Les Commissions qui retiennent plus particulièrement notre attention sont:

car c’est au sein de ces Commissions que sont examinés les divers aspects afférent à notre protection sociale, c’est à dire notre Caisse de pensions et notre Caisse maladie (CHIS).

Depuis quelques mois, la Commission juridique est aussi très active ; elle suit de très près la révision de la circulaire opérationnelle CO 11 qui traite de la Protection des données personnelles ; nous y avons un représentant et un suppléant qui y participent assidûment.

Notre collègue Martin Cullum, représentant des retraités de l’ESO, mentionnera sans doute ce qu’il en est de l’AP de l’ESO ; les statuts de l’Association sont en pleine révision et les relations avec la Direction semblent aller en s’améliorant. D’autres aspects spécifiques à l’ESO seront également mentionnés.

Relations avec l’Administration du CERN

Pour faciliter autant que faire se peut votre accès aux sites du CERN nous réitérons ce rappel :

Rappel : Pour éviter des difficultés d’accès aux sites du CERN, soyez en règle vous-même et votre conjoint (le cas échéant) avec votre carte d’accès nominative et vérifiez que votre voiture est bien enregistrée: les formalités se font au bâtiment 55 (entrée principale du CERN), sur présentation d’une pièce d’identité et des papiers du véhicule.

Toute personne accédant sur les sites du CERN, à pied ou avec un véhicule, doit être en possession d’une carte d’accès nominative et non périmée. Un autre aspect de nos relations avec l’Administration du CERN, dont nous vous avons déjà entretenu, concerne l’accès aux documents administratifs par voie informatique, l’accès au WiFi lorsque nous sommes au CERN et la question de notre identité informatique. Peu d’avancées encore de ce côté malgré nos demandes répétées au chef de l’Administration, les travaux de la « task force » qu’il a mise en place il y a plusieurs mois avançant très lentement.

Notre expert informatique a, toutefois, mis sur notre site public le mode d’emploi à suivre pour accéder au WiFi lorsque vous êtes au CERN.

Relations avec le Conseil d’administration de la Caisse de pensions (CACP)

Rappel : Au CACP, dont le rôle est la Gouvernance de la Caisse de pensions, nous avons un représentant GAC-EPA : Michel Baboulaz, en fonction depuis le 1er janvier 2015.

Le CACP est épaulé dans son action par le Comité d’investissements et le Comité actuariel et technique.

Toutes ces instances sont composées par des membres nommés par les Conseils et les Directions du CERN et de l’ESO, ainsi que des membres représentant le personnel nommés par les AP du CERN et de l’ESO et le GAC-EPA.

Le mandat de Michel Baboulaz au CACP a été prolongé de 3 ans à compter du 1er janvier 2018.

Le groupe de travail sur la gouvernance de la Caisse de pensions qui était en place depuis novembre 2016 est arrivé au bout de ses réflexions et a remis son rapport au Conseil du CERN en juin 2018 ; nous pouvons estimer que le rapport ne porte pas préjudice aux intérêts des membres de la Caisse de pensions, actifs et bénéficiaires; ce résultat est sans aucun doute dû à l’intense implication de Sylvain Weisz/GAC-EPA, et aussi de François Duval/AP et nous les en remercions vivement. Un point décisif concernait la composition du CACP et nous sommes satisfaits car il n’a pas été décidé de réduire la représentation des actifs et des retraités au Conseil d’administration.

Un autre groupe de travail du CACP a été mis en place au printemps 2018 ; il concerne l’acquisition du droit à pensions pour les conjoints survivants en cas de mariage après le départ à la retraite ; une proposition conjointe AP/GAC-EPA a été faite et elle doit être examinée par le CACP.

L’article de Michel Baboulaz sur la Caisse de pensions vous apportera davantage de précisions.

Relations avec le CHIS Board

Rappel: Le CHIS Board (CERN Health Insurance Scheme Committee) est l’instance paritaire chargée des questions de l’Assurance maladie et dont le rôle est maintenant purement consultatif à la discrétion du CHIS (administrant l’assurance maladie); ce Comité se réunit, en principe une fois par mois; nos 2 délégués, Morna Robillard et David Jacobs, y participent régulièrement.

Autre rappel: Depuis le 1er septembre 2017 le nouveau règlement de l’assurance maladie (pdf) est en vigueur.

La directive d’application pour la restitution de l’indu est prête à entrer en application. Les sujets en débat concernent les questions administratives internes du CHIS car le service semble être en sous effectif et aussi du fait d’un manque de soutien informatique.

L’article de Morna Robillard et David Jacobs sur la Caisse maladie vous donnera plus de détails.

Relations avec les retraités présents et futurs

Cette année nous n’avons pas jugé utile de tenir une réunion informelle de fin d’année mais nous avons été heureux d’accueillir tous ceux qui ont pu participer au pot de fin d’année le 20 novembre dernier.

N’hésitez pas à contacter votre Comité en cas de besoin ; c’est possible :

Bien entendu, vous pouvez aussi nous écrire à l’adresse suivante :

GAC-EPA
p/a Association du Personnel
CERN
CH - 1211 Genève 23

Rendez-vous pour le prochain bulletin Fin avril 2019
Avec la prose de votre nouveau secrétaire (à désigner)

 

Caisse de Pensions

Michel Baboulaz

Texte original en français

La gouvernance de la Caisse

Créé par le Conseil du CERN en juin 2016 pour répondre à des critiques soulevées par les Auditeurs externes, le groupe de travail sur la gouvernance de la Caisse a rendu son rapport final en mai 2018, et le Conseil a approuvé ce rapport le 14 juin, ainsi que les modifications aux Statuts résultant des conclusions de ce groupe.

Sans entrainer de changement dans la structure de gouvernance ni dans la composition de ses organes, ces modifications clarifient les rôles respectifs du Conseil d’Administration, de ses comités ATC et PFIC et de l’Administrateur de la Caisse. Elles transfèrent aussi la fonction d’audit interne de la Caisse, jusque là attribuée par contrat à une société extérieure, au Service d’Audit interne du CERN. La nouvelle version des Statuts de la Caisse est effective et en cours d’impression.

Structure de gouvernance de la Caisse de pensions
OrganesMission
Conseil d'administration de la Caisse de pensions (PFGB)Confiée par le Conseil avec la gouvernance globale de la Caisse (de-facto sous-comité du Conseil du CERN)
Administrateur & Unité de gestion de la Caisse de pensions (CEO & PFMU)Gestion journalière de la Caisse, mise en oeuvre des décisions du Conseil d'administration
ComitésMission
Comité de placement de la Caisse de pensions (PFIC)Sous-comité du Conseil d'administration pour les questions liées aux placements
Comité actuariel et technique (ATC)Sous-comité du Conseil d'administration pour les questions actuarielles et techniques

Situation financière de la Caisse

Les très bons résultats obtenus en 2017 (+6,93%) ne pourront pas se poursuivre en 2018, au vu des soubresauts des marchés financiers. Les investissements se font toujours dans la limite de risque fixée par le Conseil d’Administration à -8% (perte max. dans les 5% des hypothèses les plus pessimistes). Cette limite freine les gestionnaires de portefeuille dans leurs choix d’investissement. Ci-dessous l’historique des rendements mensuels calculés par le dépositaire des actifs :

Rendements mensuels 2018
Rendements mensuels 2018

Les marchés en 2018

Difficile de suivre les évolutions en dents de scie des indices boursiers, soumis aux conflits commerciaux et aux variations des taux d’intérêt. L’indicateur « Fear and Greed » sur le site money.cnn.com reste dans le rouge, soit crainte extrême, depuis plusieurs semaines. Un risque en particulier se développe dangereusement, celui du montant des dettes accumulées par les entreprises qui devront rembourser plus de 8000 milliards de dollars dans les 4 prochaines années.

Depuis quelques années, les banques privées ont reçus des montants extraordinaires de crédits ouverts par les banques centrales des principales économies mondiales. Elles ont pu prêter à bas taux, favorisant les emprunts massifs de sociétés tant industrielles que financières. Des prêts à effet de levier (à taux variable) sont très recherchés par les fonds d’investissement et compagnies d’assurance en quête de placements rémunérateurs. Des banques vendent des parts de tels prêts, regroupés et titrisés sous le nom de CLO (collateralized loan obligations) qui se retrouvent sur les marchés financiers. Mais les acheteurs de ces CLO ignorent tout de la solidité ou fragilité des actifs sous-jacents (les entreprises qui devraient rembourser leurs emprunts), comme lors de la crise de 2008. Selon la plupart des analystes, des réajustements violents sont probables.

Etude actuarielle périodique 2019

Les préparatifs de cette étude triennale sont bien avancés. Par rapport à l’étude précédente de 2016, certains aspects ont été analysés plus particulièrement pour adapter ses paramètres au plus près des données statistiques :

Le conseiller financier pour cette étude, Ortec Finance, a remis ses prévisions économiques pour le long terme ainsi que les taux d’inflation et de rendement probables. Ces taux sont la base des calculs de l’Actuaire pour le taux futur de couverture de la Caisse. Les calculs définitifs seront réalisés en janvier 2019 sur la base de la population au 1-1- 2019 et du montant des actifs à cette date.

 

Caisse Maladie (CHIS)

David Jacobs
Morna Robillard

Réunions

Depuis le dernier Bulletin GAC-EPA, le CHIS Board s’est réuni trois fois seulement, les réunions de juillet et d’août ayant été annulées.

Nouvelles d’UNIQA

Projets en cours

Changements dans l’equipe de l’Administrateur du CHIS au CERN

La section du CHIS au CERN a été re-nommée HR-CB-CMO (Bureau de l’Administrateur du CHIS) et les Affaires sociales sont maintenant à part. Le plan consiste à rassembler dans la section CMO, l’Administrateur du CHIS, un Administrateur adjoint et une Assistante administrative à temps partiel. L’Administrateur en poste actuellement, Jean-Pol Matheys, quittera ses fonctions qui seront progressivement assumées par Sandrine Baudat. L’Assistante administrative, Sofia Slotte, a déjà été transférée à un autre poste et Virginie Naepels la remplace.

L’augmentation du personnel à 2,5 postes est à saluer mais le comité du CHIS continue à insister auprès de l’Administration et lui dire que ceci n’est qu’un minimum nécessaire pour assurer une performance satisfaisante. Malgré l’ouverture d’un poste d’Administrateur-adjoint, les candidats sont peu nombreux.

Rappel concernant où adresser vos questions concernant le CHIS

UNIQA est l’adresse unique pour toute demande, de toute nature, concernant votre couverture d’assurance maladie.

L’Administration du CERN CHIS (CMO) fait tout son possible pour répondre aux questions relatives à la politique du CHIS (chis.info@cern. ch), mais la charge de travail est grande pour la section. Donc, si d’aventure vous ne receviez pas de réponse après quinze jours, nous vous invitons à renouveler votre demande.

 

Communication — Mnemosis

La Rédaction a été sollicitée pour relater l’activité d’une association dans le Pays de Gex, dans le but d’informer nos adhérents au GACEPA sur les initiatives de prévention en matière de santé.

Votre serviteur s’est rendu dans les locaux de cette association et vous livre le résumé du contact avec trois de ses membres, (de gauche à droite sur a photo):  M. BOURQUARDE neuropsychologue, M. VERGUET responsable administratif, Mme BRUN infirmière coordinatrice.

Mnemosis
Mnemosis

Le Réseau MNEMOSIS est une association de prévention et de traitement des troubles de la mémoire. Elle évalue la mémoire chez les personnes de 60 ans et plus et propose un accompagnement thérapeutique visant, à différents stades de leur évolution, à les ralentir ou les stabiliser. Pour tout renseignement, nous vous dirigeons vers ce réseau soit par téléphone au 04.50.20.15.15 ou par email au : lereseaumnemosis@orange.fr

Nous vous proposons en outre de retrouver ce Réseau lors de la prochaine publication du Bulletin au printemps 2019, en vous proposant quelques exercices ludiques pour évaluer votre mémoire.

En attendant on nous prie d’insérer le document qui suit.

Bonne lecture.

La Rédaction

MNEMOSIS : Pour ne pas oublier sa mémoire

La mémoire est une faculté nécessaire à la constitution de notre identité, notre savoir et notre savoir-faire ; elle est indispensable à notre propre compréhension, nous permettant de nous retourner sur notre passé et de là, à nous projeter dans l’avenir enrichi de nos expériences ; elle fait de même avec nos émotions, pondérant l’émotion de l’instant à l’aune de celles d’hier. Elle tisse notre sentiment d’existence.

Notre mémoire nous accompagne tout au long de notre vie et pourtant nous avons tous tendance à l’oublier :

Qui s’étonne de pouvoir se souvenir du numéro de la chambre d’hôtel que nous occupions pendant 2/3 nuits et que nous allons oublier dès que nous changeons de ville ?

Qui s’émeut de pouvoir aisément reconnaitre un membre de sa famille sur ses seuls traits du visage ?

Quels sont ceux qui, sans se questionner plus avant, retrouvent les émotions du passé à la seule « madeleine » ?

Pour autant, elle a l’humilité d’échapper à notre conscience quand elle ne fonctionne plus, nous soustrayant ainsi à la douleur des pertes de liens. On est bien ingrat avec notre mémoire : on l’oublie quand tout va bien et l’on s’irrite de ses imperfections passagères devant un oubli ponctuel, un mot sur le bout de langue, etc.

Au fond, la mémoire est une fonction particulièrement complexe : elle n’a pas un centre, mais un chef d’orchestre (l’hippocampe) avec de multiples relais en connexion avec l’ensemble du cerveau.

Aussi, la mémoire permet l’expression pratique des autres fonctions cérébrales (l’abstraction, le langage, l’orientation temporo-spatiale, la planification, etc.). Elle trouve sa pleine mesure en association avec ses autres fonctions cognitives. Ne disait-on pas autrefois que la mémoire était la science des ânes? On renvoyait alors à l’idée d’une mémoire peu connectée.

En revanche, qui rend hommage à la mémoire pour la construction des autres fonctions intellectuelles? La mythologie grecque plaçait Mnémosyne, la déesse de la mémoire, comme la mère des muses. En effet, elle accoucha de neuf filles, les muses, après son union avec Zeus. On lui attribue également l’invention des mots et du langage, et donc la possibilité d’expression.

Le Réseau Mnémosis veut donner à la mémoire sa juste place. Comme toute fonction complexe, la mémoire reste fragile et peut montrer des signes de faiblesse : il peut s’agir d’oublis répétitifs, d’une moins grande habilité à conduire son raisonnement, sa pensée… Ces signes apparaissent plus volontiers avec l’avancement de l’âge, plus fréquemment encore lorsque nous changeons de mode de vie, de mode d’interaction avec notre environnement ; l’arrêt de l’activité professionnelle en est la circonstance la plus commune. Il convient alors de ré-entrainer sa mémoire en lui gardant ses nombreuses connexions. Une seule activité ne suffira pas et trop de personnes pensent « garder la forme » en pratiquant mots croisés et sudoku ; leur pratique est certes distractive mais ne peut en aucun cas remplacer le training dirigé par un professionnel.

Parfois, la souffrance de la mémoire sera plus importante.

Les manifestations dépassent alors la sensation d’inconfort que nous venons de décrire au profit d’une gêne qui retentit sur la vie quotidienne : malgré les efforts d’attention, la pensée se perd, la lecture devient pénible, toutes nos tentatives d’apprentissage échouent....

A ce stade, il convient de reconsidérer les stratégies mémorielles et de les adapter à chacun. Il s’agit de la « remédiation cognitive » pratiquée par un neuropsychologue pour retrouver un bon niveau mémoriel.

Enfin, certaines difficultés de mémoire sont les signes d’un trouble vrai de la mémoire lié à l’âge, c’est-à-dire un trouble dégénératif. Ce trouble peut être l’expression de lésions préférentielles des structures de la mémoire (dont l’hippocampe) telle la maladie d’Alzheimer, ou être lié à un processus pathologique plus large (difficultés vasculaires, maladie de Parkinson, etc.). Il convient alors d’enrichir la remédiation cognitive d’un accompagnement spécialisé et adapté tout au long de l’évolution.

Le Réseau Mnémosis est une association spécialisée dans la mémoire et ses difficultés. Il est spécifique du Pays de Gex et du Pays Bellegardien, et s’adresse préférentiellement aux seniors. Il se compose d’une équipe spécialisée : médecin, neuropsychologue, psychologue, infirmière, ergothérapeute, auxiliaire médicale, etc. Il vous propose :

Une évaluation de votre mémoire et s’il y a lieu, l’accès rapide à une consultation médicale spécialisée.

Un training de la mémoire en séquences d’une demi-journée par semaine pendant 12 semaines, alternant tout autant un programme spécifique de réentrainement de la mémoire que des exercices très ancrés dans la vie pratique.

Une remédiation dirigée par le neuropsychologue à raison également d’une demi-journée par semaine. Ces séances comprennent de nombreux conseils pratiques et l’ensemble des participants apprécient l’amélioration conséquente.

Enfin, des ateliers très spécifiques au trouble neurodégénératif : stabilisation des capacités présentes et socialisation outre des exercices de mémoire adaptés (visant à renforcer les circuits mémoriels présents et à activer des circuits secondaires) ils s’associent à une écoute et à un soutien de vos proches et à un accompagnement très spécifique.

 

Les permanences

Jean-Francois MICHAUD

Depuis le bulletin de Printemps pas de changement, la commission « permanences » est assurée par René Barthélémy, Michel Boffard, et Jean François Michaud. Ces permanences se tiennent tous les derniers MARDIS de chaque mois, dans la salle de réunion de l’AP, sauf pour cette année 2018, les mois de juillet et de décembre. Nous sommes disponibles pour recevoir les retraités confrontés à un problème personnel. Le calendrier est disponible sur le site du « gac-epa. org » et une annonce est faite dans « l’écho» une semaine à 15 jours avant la tenue de la permanence. Comme d’habitude depuis la rentrée 2018 les sujets les plus abordés sont toujours les même et vous les connaissez :

Pour des sujets plus personnels, une commission « cas particuliers » a été créée en relation très étroite avec l’AP. Nous ne parlerons pas des autres sujets personnels puisqu’ils sont personnels !

Comme chaque année les membres de la commission s’efforcent d’apporter des réponses à toutes les questions ou de diriger vers les bonnes portes.

Les échanges sont généralement très conviviaux et très enrichissants.

En souhaitant que tous ceux qui sont venus chercher un renseignement ou un soutien ont été satisfaits par nos réponses, nous sommes disposés à continuer notre action.

Merci encore de votre confiance.

COLLECTIF C2S

Le collectif C2S a de nouveau été sollicité pour tenter d’apporter une aide à tous ceux qui sont confrontés à l’assujettissement à la CSG – CRDS sur leur pension du CERN ou sur le patrimoine.

Un autre sujet est aussi survenu cette année, celui du prélèvement des impôts à la source. Si vous avez l’habitude de consulter le site du GAC-EPA vous aurez pu obtenir des réponses aux questions que vous vous posez.

Pour ce qui est de l’assujettissement CSG sur les pensions ou sur le patrimoine, plusieurs actions sont menées.

Un dossier a été préparé concernant les retraités du CERN percevant une retraite Française, possédant une carte Vitale et ne l’ayant jamais utilisée, mais se retrouvant dans l’impossibilité d’obtenir le justificatif certifiant qu’ils ne relèvent pas de la CPAM. Ce dossier est entre les mains d’un avocat d’Annemasse, la saisine est prête et nous attendons la convocation au Tribunal Administratif de Bourg en Bresse depuis plus de deux ans.

Pour ce qui concerne les autres, c’est-à-dire :

  1. Ceux qui ont été assujettis sur leur pension CERN, percevant une retraite Française, n’ayant pas de carte Vitale, mais n’ont pas pu obtenir de justificatif certifiant qu’ils ne relèvent pas de la CPAM.
  2. Ceux qui ne perçoivent pas de retraite Française et qui quand même sont assujettis à la CSG sur leur pension CERN.
  3. Ceux qui sont assujettis sur le patrimoine (Revenus de location, plus-values, etc.)

Le GAC-EPA s’est associé à L’Association du Personnel qui de son coté a fait appel à un cabinet d’avocats de Paris et lui a remis les dossiers de certains actifs assujettis à la CSG sur le patrimoine. Nous avons donc pu faire parvenir différents dossiers concernant des retraités se trouvant dans les situations décrites ci-dessus, afin de regrouper tous les cas.

Nous avons pu constater que si c’est le département de l’Ain qui par le passé avait ouvert les hostilités, la Haute Savoie commence à être concernée...

INFORMATION DU COMITE DU GAC-EPA AUX RETRAITES DU CERN CONCERNES PAR L’IMPÔT À LA SOURCE EN FRANCE

Voici, sur la base des informations dont nous disposons à ce jour, quelques réponses aux questions que nous posent nos collègues retraités qui résident en France, au sujet du prélèvement à la source qui entrera en vigueur le 1er janvier 2019 :

pot-impots

CES REPONSES SONT INDICATIVES. POUR TOUTE REPONSE OFFICIELLE VEUILLEZ VOUS ADRESSER AU SERVICE DES IMPOTS DES PARTICULIERS (SIP) DE VOTRE DOMICILE

 

Ceux qui nous ont quittés

Pour ceux qui nous ont quittés, consultez la liste des décès.

Si vous désirez envoyer un mot de sympathie à la famille en deuil, et que vous ne connaissez pas l'adresse, vous pouvez l'envoyer via la Caisse de pensions du CERN, qui possède l'adresse, mais n'est pas autorisée à la communiquer à des tiers.

Nos Voeux

La Rédaction les Contributeurs les traducteurs et les correcteurs vous souhaitent de bonnes fêtes et une belle année 2019

joyeux noël et bonne fête!
Votre Comité au travail
joyeux noël et bonne fête!