GAC-EPA — Groupement des Anciens du CERN-ESO Pensioners' Association

Bulletin 53

Automne 2017

 

Le mot du Président

Gertjan BOSSEN

Le bon vieux temps, vraiment ?

Gertjan Bossen

C'est le titre d'un article que j'ai lu récemment. Sans surprise, l'auteur conclut que le ressenti dépend de nos propres préférences et affinités.

Que les temps changent n'est pas une découverte: j'ai pu le constater encore une fois en participant à une réunion en compagnie de quelques anciens du CERN, visant à essayer de mettre des noms sur des personnes et/ou des appareils, photographiés dans les années 60. Une expérience passionnante au demeurant, qui m'a permis de retrouver, ici, un site sur lequel un escalier de deux marches n'était pas “protégé” par des rampes pour éviter d'improbables chutes, là, une manutention de lourdes charges sans les précautions qui vont de soi aujourd'hui, partout, l'absence criante de collègues de la gent féminine à cette époque. Votre préférence va-t-elle au bon vieux temps ou aux temps modernes?

Aujourd'hui, je me passerais volontiers des clôtures érigées à Genève autour de chaque flaque d'eau, soi-disant pour éviter les noyades, de la présence de bureaux d'avocats juste à côté de cabinets médicaux, comme pour vous inciter à porter plainte dès que vos maux ne disparaissent pas d'un coup. Dans ces cas, je préfère largement le bon vieux temps quand les intrusions juridiques étaient une spécificité étasunienne tandis que, chez nous, le bon sens suffisait.

Le lien de ces constatations avec le GAC-EPA ?

Remarquons que la saga passée de nos accès physiques et informatiques au CERN, prouve bien que les attitudes sous-jacentes aux phénomènes mentionnés ci-dessus nous concernent directement dans notre quotidien : il a fallu des actions répétées de votre comité pour que nos droits et libertés soient reconnus, même si nous avons dû malgré tout accepter de nous soumettre à des contrôles d'identité à chaque entrée et sortie.

Il faut encore souligner nos actions répétées pour que notre représentation dans les organes de gouvernance de nos systèmes de protection sociale (Caisse de pensions et Assurance maladie) ne perde pas en qualité ou en impact. La vénération excessive des audits et la foi aveugle en certaines fabulations néo-libérales de “bonne gouvernance” représentent un danger permanent, que nous devrons affronter sans discontinuer. N'oublions jamais l'avertissement de Rosa Luxemburg : “les institutions formellement démocratiques ne sont que des instruments des intérêts de la classe dominante”.

L'année 2017 va toucher à sa fin; une période propice aux réflexions sur le passé et sur ce que nous aimerions vivre aussi positivement que possible dans l'année à venir va se présenter.

Je souhaite, à vous et à votre entourage, des Joyeuses Fêtes de fin d'année et une Bonne Année 2018.

 

Editorial

Bernard DUCRET

Lanceurs d'alertes

Depuis des années, des hommes et des femmes ont sacrifié leur carrière, leur environnement social, leur liberté, leur vie même, à dénoncer ce qu'ils croient humainement injuste et inadmissible.  Ils ont lutté contre ce qui leur a semblé contraire au développement de la vie, restrictif des libertés individuelles, dangereux pour la planète.  Un certain nombre de chercheurs sont concernés par cette situation à l'heure où j'écris ces lignes, on les appelle aujourd'hui des « lanceurs d'alertes ».

Ces vigies, on les trouve dans nombre de secteurs de l'économie :  industrie, finance, santé, politique, communication…  Ils sont de plus en plus en danger, proportionnellement semble-t-il, au montant du préjudice financier que leur découverte met en évidence.

Nous, citoyens lambda, pouvons rester en dehors du contexte et fermer les yeux, comme lorsque nous croisons un mendiant dans la rue, mais moi, je n'y arrive pas et je repense sans cesse au célèbre “Indignez-vous !  ” de Stéphane Hessel.

Chaque fois que je découvre un cas nouveau dans la presse - ou dans les réseaux d'information spécialisés -, je me demande comment la population peut encore rester sourde et faire comme si de rien n'était.  A croire qu'elle ne sent plus les dangers et qu'elle est devenue totalement anesthésiée…

Récemment encore, lors d'un congrès sur la santé à Paris, j'ai pu me rendre compte combien la population est tenue en marge de certaines pratiques en la matière.  Nombre de chercheurs réputés et honnêtes ruent dans les brancards et tentent de se faire entendre.  J'ai pu déplorer le décalage entre la réalité des choses et ce qu'une certaine industrie, relayée sans retenue par une galaxie médiatique et politique, est capable de faire en matière de pollution planétaire, de pratiques maffieuses, et comment elle traite les lanceurs d'alerte.

L'attitude qui prévaut, c'est comme toujours d'essayer de faire taire, en coupant des crédits de recherche, fermant l'accès aux organes de publications scientifiques, salissant leur réputation via les grands media publics, allumant des contre-feux sponsorisés pour contredire leurs dérangeantes découvertes.  Une fois le chercheur maîtrisé, le silence s'installe de nouveau, on passe à autre chose, jusqu'à la prochaine…

J'ai eu l'honneur de travailler avec bonheur dans un centre de recherche mondialement connu, le CERN; je me réjouis chaque jour qui passe que ce centre n'ait jamais été, jusque là du moins, sous la domination du profit, pourvu que cela dure…

Je vous souhaite un joyeux Noël et une belle année 2018

Cotisations

A Votre attention :

Pitié, soulagez notre trésorière en tenant compte que la cotisation est de 30CHF depuis 2014.
SVP, modifiez vos ordres de virement automatiques.
Les comptes du GAC-EPA sont les suivants :

postal: No 12-20556-6
Bancaire : IBAN CH47 0027 9279 C710 9245 0

 

A propos de l'ESO

Martin CULLUM

(original anglais)

Changements à l'ESO

Directeur Général

Depuis le 1er septembre 2017, ESO a un nouveau Directeur Général, Xavier Barcons.  Je l'ai rencontré brièvement juste après qu'il ait pris ses fonctions et lui ai expliqué quelques uns des soucis des pensionnés de l'ESO, en particulier ceux concernant les garanties des pensions et la protection santé.  Sur ce dernier point, un problème récurrent pour les pensionnés réside dans le fait que l'ESO ne contribue pas du tout à leurs primes d'assurance maladie “Stop Loss” comme elle le fait pour les actifs.  J'ai dit à Xavier que j'aimerais bien, avec le nouveau Directeur de l'Administration (voir ci-dessous), le voir reconsidérer cet sujet, ce qui a toujours été sommairement refusé par la précédente administration.  Je préparerai en temps utile un papier pour lui, précisant notre position.

Directeur de l'Administration

L'ancien chef de l'administration, Patrick Geeraert, a quitté l'ESO à la fin du mois d'Août pour retourner au CERN.  Son successeur est Mme Claudia Burger qui a pris ses fonctions à la mi-octobre.

Comité du Personnel

L'ESO n'a pas eu de Comité d'Association du Personnel dûement mandaté pendant plus d'une année.  Cela a été dû aux difficultés d'acceptation de l' “Accord de Reconaissance de l'Association du personnel” proposé, comme mentionné dans les précédents Bulletins.  L'objectif de cet Accord est de mieux définir le rôle et les responsabilités de l'Association du personnel qui, sous la précédente administration de l'ESO, s'était souvent trouvée marginalisée en maintes occasions par le management.  Cependant, avec les récentes élections du personnel en été, un nouveau Comité a été élu pour donner un nouvel élan avec le nouveau DG.  J'ai rencontré le nouveau Comité et clarifié de nouveau les questions importantes pour les retraités.  Pour le nouveau Président, Gie Han Tan, l'approbation de l' ”Accord de Reconnaissance“ est en haut des priorités, mais l'approbation des nouveaux statuts est aussi de haute importance.  Les nouveaux statuts sont une des principales activités inachevées concernant les retraités.  J'ai offert de travailler avec le nouveau comité pour aider à finaliser le nouveau document, afin qu'il inclue la future affiliation des membres de l'ESO GAC-EPA.

Assurance maladie

En août, s'est tenue une réunion du Groupe de Travail sur la santé à l'ESO.  Ce fut essentiellement pour préparer une liste de points à discuter lors de la prochaine réunion annuelle entre Cigna, le pourvoyeur de soins médicaux et l'ESO.  Un certain nombre de points ont trait à d'anciennes questions qui n'ont jamais été résolues de manière satisfaisante, comme l'actualisation de certains plafonds de remboursement, les avantages en soins à long terme, ainsi que les coûts de rééducation après une opération.  Une autre demande concerne une transparence accrue sur les décisions prises par le consultant médical de Cigna.

Onze mois exactement après avoir écrit ma demande au DG précédent sur les niveaux de seuils de l'Article 20 tels qu'appliqués aux pensionnés; j'ai reçu une réponse formelle de la direction de HR :  Les conclusions sont les mêmes que celles que j'avais entendues de manière informelle, tel que je l'avais expliqué dans le précédent Bulletin.

Rencontre d'Eté

Une fois de plus, en Août, un certain nombre de retraités de l'ESO se sont réunis au jardin de la bière à Haag an der Amper, juste au nord de Munich.

 

Echos et Activités du Comité — ( Période de mai 2017 à octobre 2017 )

Mario DANESIN

(original French)

Dans les lignes qui suivent je vous donnerai un aperçu des sujets qui ont retenu l'attention de votre Comité durant les 6 mois passés et qui vont se prolonger dans la saison hivernale et de la fin de l'année 2017.

Le cas échéant, les articles spécifiques qui suivent vous fourniront plus d'informations, sur les sujets importants tels que la Caisse de pensions, la Caisse maladie ou encore les Permanences.

Vous pouvez consulter les bulletins précédents

Le secrétariat se tient à votre disposition pour tous détails complémentaires, contactez-le par le formulaire de contact

Composition du Comité, attributions de fonctions, élections 2017

Comité

Le Comité actuel est en place depuis le 3 février 2017 et, depuis cette date, aucun changement n'est intervenu dans les attributions de fonctions.  Le Comité se compose donc de 21 membres élus, 1 membre coopté et 2 membres invités.

Elections 2017

Cette période de l'année correspond à celle de nos élections au sein du Groupement; cette fois nous avons à renouveler partiellement le Comité, car 12 membres élus sont sortants et, en ce qui concerne les vérificateurs, l'un des deux est sortant:  il faut donc en élire un.

Ces élections 2017 concernent l'exercice 2018-2019.

Suite à l'appel de candidatures du 14 août 2017, nous avons reçu 13 actes de candidature pour le renouvellement du Comité, ceux de 11 élus sortants sur 12, celle d'un membre invité et celle d'un nouveau candidat.  Nous avons assez de candidats pour lancer une élection formelle.

Pour le renouvellement du collège des vérificateurs nous avons reçu un seul acte de candidature, celui du vérificateur sortant, aussi nous considérons, à l'instar de ce qui avait été décidé en 2013 dans une situation comparable, qu'une élection formelle est inutile et que le seul candidat est réélu tacitement.  Le vérificateur devra procéder au contrôle des comptes 2018 et 2019.

Note importante :

A l'avenir nous serions heureux de recevoir de plus de candidatures de nouveaux retraités ; la plupart des membres actuels du Comité ayant consacré de nombreuses années à servir les intérêts des retraités, un certain renouveau serait très apprécié.

Les documents de vote pour les élections ont été envoyés le 13 octobre 2017 pour un retour des bulletins de vote au plus tard le 15 novembre ; le dépouillement aura lieu le 21 novembre et une 1ère annonce des résultats sera donnée le jour même lors d'une petite Réunion informelle d'information; par ailleurs, les membres du Groupement seront aussi informés des résultats des élections par le 1er bulletin 2018 ainsi que lors de l'Assemblée générale ordinaire 2018.

Assemblée générale du GAC-EPA

La dernière Assemblée générale ordinaire (AGO) s'est tenue le 24 mars 2017.  Le compte rendu de l'AGO 2017 vous a été envoyé conjointement avec le précédent bulletin n°52.  Vous êtes priés de vous reporter à ce compte rendu pour remémorer les sujets développés lors de cette AGO.

Rappel :  Veillez à consulter ce compte rendu dont l'approbation vous sera demandée lors de la prochaine Assemblée générale ordinaire qui se tiendra fin mars 2018 (date non encore retenue).

Relations avec les Associations du personnel (AP) du CERN et de l'ESO

Dans le précédent bulletin, je vous ai décrit comment nous étions représentés au Conseil du personnel de l'AP du CERN et dans ses Commissions de travail ; nous participons assidûment à ces organes car il est important que notre point de vue soit entendu et en fin de compte pris en considération par la Direction, notre protection sociale étant directement dépendante de notre ancien employeur, à savoir le CERN.

Et à ce propos, deux Commissions retiennent plus particulièrement notre attention :

car c'est au sein de ces Commissions que sont examinés les divers aspects afférents à notre protection sociale, c'est-à-dire notre Caisse de pensions et notre Caisse maladie (CHIS).

Pour ce qui est de l'AP de l'ESO, je laisse à Martin Cullum, représentant des retraités de l'ESO au sein de notre Comité, de vous en dire plus, car comme vous avez pu le constater à la lecture de ses articles des bulletins 51 et 52, dans leur Organisation les relations entre Direction et personnel ne sont pas dénuées d'anicroches.

Relations avec l'Administration du CERN

Pour vous faciliter autant que faire se peut votre accès aux sites du CERN nous réitérons ce rappel :

Rappel :

Pour éviter des difficultés d'accès aux sites du CERN, soyez en règle vous-même et votre conjoint (le cas échéant) avec votre carte d'accès nominative et vérifiez que votre voiture est bien enregistrée:  les formalités se font au bâtiment 55 (entrée principale du CERN), sur présentation d'une pièce d'identité et des papiers du véhicule.

Toute personne accédant sur les sites du CERN, à pied ou avec un véhicule, doit être en possession d'une carte d'accès nominative et non périmée.

De plus, indiquons aussi qu'après maintes discussions entre notre Président et les services responsables des accès et de la sécurité des sites, quelques avancées sont à mentionner :

Il reste bien quelques points mineurs mais non prioritaires à régler.

Bien entendu, comme déjà indiqué ci-dessus, il faut vous assurer que votre carte d'accès n'est pas périmée et que la voiture avec laquelle vous entrez sur les sites soit bien celle que vous avez fait enregistrer au bâtiment 55.

Un autre aspect de nos relations avec l'Administration du CERN, dont nous vous avons déjà entretenu, concerne l'accès aux documents administratifs par voie informatique, l'accès au WiFi lorsque nous sommes au CERN et la question de notre identité informatique.  Peu d'avancées à ce jour sur ces sujets pour lesquels l'Administration a décidé de mettre en place une « task force » dont nous attendons impatiemment qu'elle nous propose des solutions acceptables.

Nous suivons de près aussi ce qui se passe avec le programme « Alumni » qui se met en place et qui pourrait faciliter, le cas échéant, les problèmes de communications.

Relations avec le Conseil d'administration de la Caisse de pensions (CACP)

Rappel :  au CACP, dont le rôle est la gouvernance de la Caisse de pensions, nous avons un représentant GAC-EPA :  Michel Baboulaz, en fonction depuis le 1er janvier 2015.

Le CACP est épaulé dans son action par le Comité d'investissements et le Comité actuariel et technique.

Toutes ces instances sont composées par des membres nommés par les Conseils et les Directions du CERN et de l'ESO, ainsi que des membres représentant le personnel nommés par les AP du CERN et de l'ESO et le GAC-EPA.

Le mandat de Michel Baboulaz au CACP a été prolongé de 3 ans à compter du 1er janvier 2018.

Peu de nouvelles à ce jour du groupe de travail sur la gouvernance de la Caisse de pensions qui est en place depuis novembre 2016; un point va être abordé, décisif puisqu'il concerne la composition du CACP; nos représentants AP et GAC-EPA seront très vigilants pour que les actifs et les retraités continuent à avoir un poids approprié et équitable dans ce Conseil.

L'article de Michel Baboulaz sur la Caisse de pensions vous apportera davantage de précisions.

Relations avec le CHIS Board

Rappel :

Le CHIS Board (CERN Health Insurance Scheme Committee) est l'instance paritaire chargée des questions de l'Assurance maladie, dont le rôle est maintenant purement consultatif à la discrétion du CHIS (administrateur de l'assurance maladie); ce Comité se réunit en principe une fois par mois; nos 2 délégués, Morna Robillard et David Jacobs, y participent régulièrement.

Le nouveau règlement de l'assurance maladie (pdf) est en vigueur depuis le 1er septembre 2017; dans le CHIS Bull il y aura un encart qui vous permettra de demander au CHIS à recevoir une copie papier de ce règlement.  Ce règlement est également consultable en ligne:

https://cds.cern.ch/record/2273131/files/Règlement%20CHIS.pdf?version=1

L'article de Morna Robillard et David Jacobs sur la Caisse maladie vous donnera plus de détails.

Relations avec les retraités présents et futurs

Diverses sources sont utilisées pour vous informer; en dehors de celles décrites dans nos précédents numéros du bulletin, nous avons décidé cette année de tenir une :

Réunion informelle d'information le
Mardi 21 novembre 2017 à 15h30
Salle du Conseil

Nous vous informerons sur :

Cette réunion sera suivie dès 16h30 par le traditionnel pot de fin d'année Restaurant n°1 (Novae)

Nous espérons que vous serez nombreux tant à la réunion qu'au pot.

N'oubliez pas de consulter le site public du GAC-EPA (que vous êtes en train de lire) qui contient de nombreuses informations utiles pour les retraités présents et futurs.

Ce site contient en bas et en haut de la page d'accueil un lien de contact par lequel vous pouvez nous laisser un message auquel nous ne manquerons pas de répondre.

Bien entendu, vous pouvez aussi nous écrire à l'adresse suivante :

GAC-EPA
p/a Association du Personnel
CERN
CH - 1211 Genève 23

Rendez-vous pour le prochain bulletin: fin avril 2018

Cartes AP

Nous vous rappelons que si vous souhaitez disposer d'une carte AP en 2018 vous devez en faire la demande dès maintenant auprès du secrétariat en utilisant le formulaire de contact.

Ces cartes permettent d'obtenir quelques avantages commerciaux ainsi qu'une cotisation réduite pour certains clubs.

Si besoin, le Fonds d'Entraide du CERN peut vous aider !

Depuis de très nombreuses années, le Fonds d'Entraide vient en aide aux membres du personnel, aux pensionnés, ainsi qu'aux membres de leur famille à charge, dans le cas où un événement imprévu (maladie, accident, problème familial, etc.) met ces personnes dans une situation financière temporairement difficile.  Des prêts ou parfois des dons sont alors possibles.

Si vous rencontrez de telles difficultés, ou connaissez une personne dans une telle situation, n'hésitez surtout pas à contacter le Service social du CERN, qui vous écoutera et renseignera sur la procédure à suivre.  Tous les cas sont traités de façon strictement confidentielle.

Composé d'un Président, d'un Vice président, d'un Trésorier et de Membres élus, le Fonds d'Entraide étudie tous les dossiers qui lui sont soumis, les demandes d'aide ayant été préalablement examinées et chiffrées grâce au travail précieux des assistantes sociales.

Pour faire face à ces demandes, son budget est annuellement alimenté de façon paritaire par l'Association du personnel et la Direction.  Par ailleurs, chaque année, le Fonds d'entraide fait un don de 300 CHF à chaque orphelin de moins de 18 ans.

Vaccination contre la grippe

Rappel du Service Medical du CERN

Chaque année en Suisse, la grippe est responsable de 100.000 à 250.000 consultations médicales, de 1.000 à 5.000 hospitalisations et de plusieurs centaines de décès.  Pour l'épidémie 2016/2017 en France, on estime que sur l'ensemble des patients hospitalisés pour grippe 15% ont entre 65 et 74 ans, 56% sont âgés de 75 ans et plus.  Concernant les cas graves de grippe admis en réanimation, 67% étaient âgés de 65 ans et plus.

Le vaccin contre la grippe a prouvé son efficacité en réduisant de moitié le nombre d'hospitalisations dues à la grippe, il diminue aussi la sévérité des syndromes grippaux.

On peut transmettre le virus de la grippe sans en avoir les symptômes, avec un risque de le transmettre à des personnes susceptibles d'en mourir.

Le vaccin contre la grippe est sûr, simple et efficace et son utilisation est recommandée pour les plus de 65 ans par les autorités de santé suisses et françaises.

Votre médecin traitant, votre infirmière et votre pharmacien sont en mesure de répondre à vos interrogations concernant le vaccin contre la grippe.

 

Caisse de Pensions

Michel Baboulaz

Les travaux en cours

A mi-chemin entre l'étude actuarielle périodique au 1er janvier 2016 et la prochaine, au 1er janvier 2019, le Conseil d'Administration de la Caisse de Pensions a procédé à diverses analyses et révisions des méthodes et des facteurs pertinents pour ces études.

Après le rapport d'analyse des facteurs actuariels remis à fin 2016 (voir Bulletin 52), l'Actuaire a approfondi l'étude des rachats de périodes d'affiliation et leurs coûts éventuels pour la Caisse.

Partant des cas relevés au cours des années récentes, pour lequels les rachats ont été calculés avec les taux figurant depuis 1986 dans le Règlement de la Caisse, il a évalué de manière actuarielle les engagements supplémentaires pris par la Caisse (sous forme de prestations futures augmentées) et il a constaté dans la plupart des cas une charge non couverte par le montant des rachats.

Sachant que les taux utilisés pour les rachats sont les mêmes que ceux utilisés pour les valeurs de transfert remises aux membres actifs qui quittent la Caisse, leur modification devrait faire l'objet d'une révision du Chapitre III du Règlement.

En préparation de la prochaine étude actuarielle périodique, l'Actuaire a évalué diverses tables de mortalité disponibles, avec ou sans facteur de réduction, pour aider au choix de la plus appropriée à la population de la Caisse.  Le CACP devra déterminer si cette population est plus proche de la population suisse ou de la population des fonctionnaires européens.  Il a en effet été constaté une évolution des professions exercées par les membres actifs au cours des 35 dernières années, suite à l'externalisation de nombreuses fonctions.

Le CACP a examiné et approuvé le plan proposé par la firme PwC, qui succède à Mazars, pour son audit de la Caisse en 2018.  Il a pris note de la bonne fin de l'exercice annuel de recueil des Certificats de vie signés par les bénéficiaires, après la suspension temporaire de 2 pensions, et il a pris connaissance du nouveau plan de développement du logiciel de gestion des prestations qui devrait entrer en service à la fin de 2018.

Les discussions se poursuivent, avec l'aide du consultant spécialisé, autour de la politique à suivre en matière de risques des placements et du degré de liberté dont devraient jouir les gestionnaires de portefeuille de la Caisse dans les situations tendues.  Ceux-ci restent actuellement prudents devant les signes d'euphorie des marchés et les niveaux élevés des dettes.

Démographie de la Caisse

Résumé des effectifs de membres en 2016 -2017 pour CERN+ESO :

Membres actifsTotal bénéficiairesRetraitésPensionnés dépendantsBénéf. retraite différée
au 2016-01-01361836422633756253
au 2017-01-01375436882624789275
au 2017-07-01382337182615804299

Le nombre de membres actifs est maintenant supérieur à celui des bénéficiaires.

pyramide des âges des bénéficiaires 2016
pyramide des âges des bénéficiaires de la Caisse au 2016-12-31
(pensions différées et d'orphelins exclues)
(rouge: femmes, bleu: hommes)

Situation financière

Le rapport semestriel « Dashboard » au 1er juillet 2017 remis par l'Actuaire évalue la position de la Caisse en comparaison avec les estimations faites lors de l'étude actuarielle périodique au 1er janvier 2016.  Il calcule le taux de couverture des engagements à 73,2%, en progression cette année, car à 72,5% au 1er janvier, mais encore inférieur à la prévision de 75,7% faite par cette étude périodique.

Les états financiers de l'exercice 2016 ont montré, certes, une baisse des produits de placements, mais aussi une diminution des honoraires de gestion externe de portefeuille, de 39 MCHF en 2015 à 22 MCHF en 2016.  L'administrateur de la Caisse s'attend à des réductions supplémentaires grâce à la renégociation en cours de contrats de consultants et de dépositaire central.

En 2017 les placements de la Caisse ont bénéficié de la hausse importante des actions depuis le début de l'année.  Le rendement global au 30 septembre s'établissait à +3,71%, ce qui devrait permettre d'atteindre l'objectif annuel de 3% au-delà du taux d'inflation à Genève.  On se souvient que cet objectif n'avait pas été atteint en 2016, avec un rendement de 1,48% seulement.

 

Caisse Maladie (CHIS)

David Jacobs

Réunions

La Commission de la Caisse Maladie s'est réunie 5 fois dans l'année - en mai, juin, juillet, septembre et octobre.  Mis à part les sujets permanents de l'ordre du jour, les discussions ont porté sur la nouvelle version du Règlement du CHIS et sa mise en vigueur.

Administration du régime

Le GAC-EPA, avec l'Association du Personnel, ont exprimé leur consternation quant au manque de renfort de personnel concernant l'unité d'administration du CHIS CERN.

En juin, l'assureur UNIQA Assurance SA a changé de nom et s'appelle désormais UNIQA Global Care SA, mais ceci n'a aucune incidence sur les services qu'ils mettent à la disposition du CHIS.

Les statistiques pour l'année 2016 ont été présentées par UNIQA à la réunion du CHIS de mai.

On note une forte augmentation des remboursements et paiements directs.  Etant donné qu'il n'y a pas eu, ni d'augmentation de l'âge de la population assurée, ni des tarifs, cette augmentation s'explique par une recrudescence des consultations et des services médicaux.

UNIQA a respecté les “Clefs d'Indicateurs de Performance” à la lettre et la qualité de service a été à la hauteur des obligations contractuelles engagées.

Finances

La situation financière du CHIS a fait l'objet d'un rapport à la Commission en juin.  Tandis que le revenu s'est stabilisé après les augmentations de ces dernières années, les dépenses ont augmenté de 8% (reflété dans les statistiques 2016 d'UNIQA).  L'excès a donc diminué par rapport à 2015 (CHIS:  9.9 MCHF et LTC :  2.8 MCHF) et à la fin de l'année le capital était à 217 MCHF (contre 205 MCHF fin 2015).

Révision du Règlement du CHIS

Le nouveau Règlement révisé du CHIS est entré en vigueur au 1 septembre, suite à l'approbation de la Directrice Générale en juillet.  Une explication sommaire des changements principaux datée du 12 juillet, a été officiellement envoyée le 31 juillet à tous les membres du CHIS accompagnée d'une lettre du Chef du Département des Ressources Humaines.

Comment obtenir une copie du nouveau Règlement:

Un formulaire de Déclaration d'Assurance Maladie et de Revenu Professionnel du Conjoint (SHIPID) est en cours de préparation selon le Règlement qui exige une participation quand le conjoint du membre principal utilise le CHIS comme assurance primaire et reçoit un revenu ou une pension.  Cependant, il faut établir comment la gestion de ce formulaire SHIPID peut être prise en main.  Comme précédemment mentionné, le manque de main d'oeuvre auprès de l'Administrateur du CHIS fait que ces provisions ne rentreront pas en vigueur avant le 1er mars 2018.

Le CHIS suit également la situation des conjoints employés comme “frontaliers” en Suisse ayant rencontré des problèmes pour la déclaration obligatoire demandée par les autorités suisses au 30 septembre en ce qui concerne la couverture d'assurance maladie.

L'Administration du CERN est en relation avec les autorités suisses à ce sujet.  Une certaine confusion existe en ce qui concerne la reconnaissance de la validité de couverture d'assurance maladie par adhésion au CHIS.  Certains cas particuliers concernant des conjoints ayant opté pour la nationalité suisse ont été remarqués et sont suivis.  Les autorités suisses ont fait savoir au CERN que tout doit rentrer dans l'ordre au 1/01/2018.

 

Les permanences

Jean-Francois MICHAUD

Depuis le dernier bulletin de printemps:  pas de changement; les séances de la commission « permanences » ont été assurées par René Barthélémy, Michel Boffard, et Jean François Michaud.

Tous les derniers MARDIS de chaque mois, dans la salle de réunion de l'AP nous sommes disponibles pour recevoir les retraités confrontés à un problème personnel, sauf les mois de juin, juillet et décembre.  (voir le calendrier)

et une annonce est faite dans « l'ECHO » une semaine à 15 jours avant la tenue de la permanence.  Comme d'habitude depuis la rentrée, les sujets les plus traités sont toujours les mêmes et vous les connaissez :

La permanence a pu donner des renseignements sur les démarches à faire.  Pour ce sujet, se référer à l'article «C2S».

Pour les sujets plus personnels, une commission «cas particuliers» a été créée en relation très étroite avec l'AP.

Comme chaque année, les membres de la commission s'efforcent d'apporter des réponses à toutes les questions.  Les échanges, durant ces permanences sont généralement très conviviaux et les expériences de certains sont pour nous très enrichissantes.

En souhaitant que tous ceux qui sont venus chercher un renseignement ou un soutien aient été satisfaits par nos réponses, nous sommes disposés à continuer notre action.

Merci encore de votre confiance et de votre soutien.

 

Collectif C2S

Jean-Francois MICHAUD

Comment mieux vous informer au sujet du dossier instruit depuis 2014 si ce n'est en vous faisant part des échanges de mails avec notre avocat.

Pour rappel, dans le Bulletin de printemps vous aviez été informés par ceci :

Qu'en est-il ce printemps ?

L'automne dernier un message de l'avocat disait : 

“J'ai reçu ce jour l'accusé de réception de ma saisine, justifiant que le TASS a bien réceptionné ce document.  J'attends donc de recevoir la convocation à l'audience et ne manquerai pas de vous tenir informé.” [sic]

Après quelques mois d'attente et une relance de l'avocat auprès du tribunal de Bourg en Bresse, la réponse a été la suivante (reçue en mars 2017) : 

“Pour votre parfaite information, je vous précise avoir demandé au Greffe du TASS des précisions sur la date de convocation pour le dossier visé en objet.  Celui-ci m'a précisé qu'il faut compter au moins un an…”

Voici la suite des mails depuis, c'est sans commentaire:

Le 20 Août 2017
“Bonjour Maître,
Comme nous avons notre première réunion du GAC le 1er Septembre ; je viens vers vous pour savoir si vous avez pu avoir des renseignements sur une éventuelle convocation au tribunal de Bourg en Bresse ? 
Merci de votre réponse.
Bien cordialement.
JF Michaud”

Le 21 août 2017:
“Cher Monsieur,
Je n'ai reçu à ce jour que l'accusé de réception de l'opposition que j'ai réalisé sur la réponse de la CRA et dont vous trouverez joint une copie.
Je ne manquerai pas de vous tenir informé de la suite.
Demeurant à votre disposition,
Je vous prie d'agréer mes sentiments dévoués.
Gérard Teissier”

Le 21 août 2017:
“Bonjour Maître,
Je vous remercie pour votre rapide réponse.  Mais je suis surpris, en lisant l'accusé de réception du tribunal, par la date qui est du 31 juillet 2017.  La saisine que vous nous aviez fait parvenir pour acceptation et éventuelles remarques date d'octobre 2016.  Ils mentionnent sur l'accusé, que la contestation n'a été reçue que le 15/06/17, d'où vient “ce trou” de 8 mois entre la saisine et le dépôt de la contestation?  Vous nous aviez fait parvenir une réponse du TA, vous annonçant un délai possible d'une année pour une convocation.  En sera-t-il de même, pour le délai, suite à l'accusé de réception ?
Bien cordialement.
JF Michaud”

Le 22 août 2017:
“Cher Monsieur,
J'ai saisi une première fois le TASS avant de recevoir la décision de la Commission de Recours Amiable.
Je l'ai saisi une seconde fois après avoir reçu la réponse pour éviter que la CPAM d'une façon ou d'une autre puisse évoquer un vice de procédure.
Je demeure à votre disposition.
Veuillez agréer mes sentiments dévoués.”

Le 22 août 2017:
“Maître,
Merci pour votre explication.  Je suis loin de connaitre tous les rouages de la justice.
La seule chose que je retiendrai c'est :
“ Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage “
Bien cordialement.
JF Michaud”

Depuis cette date, plus rien et j'écris ceci:

Le 30 septembre 2017
“Bonjour Maître,
Comme la dernière fois, afin de donner des nouvelles lors de notre prochaine réunion du GAC sur l'avancement du dossier Terrier, je viens vers vous pour savoir s'il y a du nouveau.
Bien cordialement.
JF Michaud”

Le 30 septembre 2017
“Cher Monsieur,
J'ai appelé le Greffe il y a une dizaine de jour :  ils sont en train de traiter les dossiers de 2015…
Je ne manquerai pas de vous tenir informé de tout élément nouveau.
Veuillez agréer mes sentiments dévoués et cordiaux.”

Voici donc les échanges avec notre avocat et la situation à ce jour.  Notre dossier a été déposé fin 2016 !…

D'un autre côté, l'Association du personnel a fait appel à un avocat de la région parisienne afin de défendre le cas de certains actifs (CSG - CRDS sur le patrimoine).  Joël Lahaye, en charge de suivre cette affaire, nous a proposé de nous joindre à leur initiative et lui fournir nos documents pour étude par cet avocat.  (CSG - CRDS sur les pensions CERN).  Le GAC a accepté cette proposition et les frais seront partagés.

Il va sans dire, mais c'est mieux en le disant que les honoraires à venir risquent d'être sans rapport avec ceux de notre avocat d'Annemasse.  Si nous devions poursuivre avec l'AP, il sera certainement demandé une participation aux personnes concernées.  J'attends à ce jour des informations de la part de Joël qui a rendez-vous avec cet avocat le 19 octobre.

 

Ceux qui nous ont quittés

Pour ceux qui nous ont quittés, consultez la liste des décès.

Si vous désirez envoyer un mot de sympathie à la famille en deuil, et que vous ne connaissez pas l'adresse, vous pouvez l'envoyer via la Caisse de pensions du CERN, qui possède l'adresse, mais n'est pas autorisée à la communiquer à des tiers.

 

Micro Club, Aussi pour les retraités…

Chacun de nous, du temps où il était actif au CERN, a eu une fois ou l'autre recours au Micro -Club pour acheter un équipement, un logiciel, prendre des cours ou faire réparer sa machine.

Une fois en retraite, il est arrivé que nous perdions de vue ce club, comme d'autres d'ailleurs.  C'est la raison pour laquelle je voudrais vous présenter cette association et vous inviter au besoin à reprendre contact avec elle.  L'équipe du comité se fera un plaisir de vous y accueillir et vous guider.

Crée en 1984 par quelques bénévoles soucieux d'obtenir des prix via des commandes groupées pour le personnel actif du CERN, le Micro-Club informatique s'est d'abord intéressé à faire venir au CERN des ordinateurs depuis un fournisseur de la Pomme installé en France voisine.  Déjà réputés à l'époque et très prisés par le personnel du CERN, l'éventail de choix s'est étendu au fil des années et nous pouvons trouver aujourd'hui une variété de machines, logiciels, périphériques, jusqu'à …  de la robotique maintenant.

Groupement au départ, il s'est transformé en club deux ans plus tard, sous l'aile bienveillante de l'Association du Personnel et son activité s'est très vite développée, puisque le nombre d'adhérents est monté jusqu'à 2600.  Actuellement environ 1000 adhérents sont encore actifs.

Son offre de services s'est étendue progressivement aux ordinateurs fonctionnant sous Windows et/ou Linux, proposant également la technologie photo, vidéo et maintenant robotique.  Des sections pour chacune de ces activités ont été créées et s'occupent aujourd'hui de conseiller et de former les intéressés, les retraités notamment.

Seize personnes siègent au comité et bon nombre d'entre elles animent avec talent les sections, dont vous trouverez toutes les informations sur le site :  http://cmc.web.cern.ch/section/accueil

Il est à noter qu'une activité nouvelle est maintenant en place et rencontre un grand succès, celle de la robotique, destinée plus particulièrement aux mordus et aux jeunes.  Mais le Micro Club propose aussi des formations en matière de connectivité, d'utilisation des iPhones, iPads, des réseaux domestiques, de la domotique, de la protection.

Des permanences sont tenues pour le dépannage, le support pour les logiciels, les problèmes de matériel.  Il est maintenant possible de se faire dépanner sa machine à distance via TeamViewer, se renseigner au secrétariat.

Le montant de l'inscription est de 50CHF et la cotisation, de 50CHF par année.  Une AG annuelle est organisée fin mars de chaque année, l'appel de cotisation se faisant en février.  Une newsletter est publiée régulièrement et je vous invite à vous inscrire et vous y référer.

L'équipe des bénévoles
L'équipe des bénévoles
Federico et son entourage
Federico et son entourage